Soirée inédite à l'Institut Finlandais hier pour la projection d'un petit film vraiment enthousiasmant : Kamome Diner, réalisé par Naoko Ogigami, dans le cadre de la série "Regard japonais sur Helsinki". Autrement dit : un film en japonais / finlandais sous-titré en anglais! La surprise passée, le film coule tout seul. Une belle histoire toute simple, de beaux personnages, tout ça est très beau. Et puis finalement ça fait du bien parfois de voir de beaux films simples. Ca met de bonne humeur, ça donne envie d'ouvrir un restaurant à Helsinki, de faire confiance aux gens, de confronter des cultures différentes mais pas forcément incompatibles !
Bref, une expérience à réitérer dans ce bel endroit qu'est l'Institut Finlandais, à un saut de cabri de la Sorbonne, pour la somme dérisoire de 3,50 €.

La présentation de l'Institut Finlandais :
Kamome Diner (Le restaurant La Mouette) - regard japonais sur Helsinki
60, rue des Écoles 75005 Paris
Ouvert au public du mardi au samedi de 12 h à 18 h, nocturne le mardi jusqu´à 20 h.

En hommage au thème de la ville qui structure son programme ce printemps, l’Institut finlandais organisera une projection spéciale du film japonais Kamome Shokudo (Le restaurant La Mouette, 2005) de Naoko Ogigami.

Cette œuvre raconte l’histoire de Sachie, une Japonaise d’une trentaine d’années installée à Helsinki, où elle a ouvert un restaurant japonais. L’établissement n’attire guère les clients, jusqu’à ce que Sachie trouve de l’aide auprès de deux compatriotes passant par là par hasard et apprenne les secrets de fabrication du duo gagnant de la gastronomie finlandaise – viennoiseries et café.

L’image sympathique que donne de la Finlande cette œuvre pleine de bonne humeur, avec ses décors et ses costumes mettant en valeur le design et la mode du pays, peut faire monter le rouge aux joues du spectateur finlandais modeste, mais, au Japon, le film a réussi à déclencher un véritable boom du tourisme en direction du quartier de Punavuori où il a été tourné.

Helsinki se montre d’ailleurs sous le regard de la réalisatrice tel que le visiteur aimerait toujours le voir – estival, ensoleillé et accueillant. Et tant pis si les réalisateurs finlandais s’obstinent à montrer la grisaille hivernale de la ville et le côté sombre de ses habitants ! Fiction réalisée par Naoko Ogigami, avec Satomi Kobayashi, Hairi Katagiri, Masako Motai, Markku Peltola 2005 – 1 h 42 – 35 mm – couleur – VO en japonais et en finnois sous-titrée en anglais

le site de l'Institut : http://www.institut-finlandais.asso.fr/

le site du film : http://www.kamome-movie.com/