Une drôle de journée, qui a démarré en musique à 8h, grâce à notre voisine "adorée" du dessus, qui de temps en temps se pique de nous mettre des airs d'opéra à fond au lever du jour. Ouvrir les yeux avec la voix de Maria Callas, ça pourrait être pire.

Je l'ai eu dans la tête toute la journée.

Et pour finir la journée, gros coup de bol, nous avons récupéré des places pour aller voir Giselle (version Alicia Alonso, jamais vue) au Grand Palais par le ballet de Cuba. Une belle soirée dans cet endroit magique...agrémenté d'une expo de frigidaires des années 50 transformés par des artistes cubains : Monstruos Devoradores de Energia.