La Maison Rouge

Ce billet arrive un peu tard car l'expo My Winnipeg vient juste de s'achever à La Maison Rouge, mais j'ai quand même envie de poster quelques photos de ce bel endroit.

Situé entre Bastille et Austerlitz, là où il n'y a pas grand chose en fait, ce genre de lieu va sûrement faire revivre le quartier.

On y trouve un grand espace d'exposition, une belle librairie, et un petit café Rose Bakery à la déco très soignée.

La programmation est à surveiller (prochaine expo le 21 octobre).

L'exposition My Winnipeg m'a fait l'effet d'un vent de fraîcheur. Très dense, avec de nombreux artistes très différents, le fil conducteur étant la scène locale de cette petite ville canadienne.

Ambiance "Twin Peaks". On a peu l'habitude de voir ce genre d'oeuvres exposées à Paris.

La Maison Rouge
10 bd de la Bastille
75012 Paris

the newbie

Une nouvelle arrivée chez moi, welcome.

Le BAL

Un chouette endroit tout près de la place de Clichy, dans une petite impasse face à un square.

Le café est toujours tranquille, on y mange un des meilleurs cheesecake de Paris qu'on peut accompagner d'un thé Genmaïcha.

Il paraît qu'on y mange très bien le soir, à tester donc.

En ce moment il y a une expo sur les Topographies de la guerre, avec notamment un film de Till Roeskens très intéressant dans la salle du bas.

Blow Up, d'Antonioni

Si comme moi vous avez des envies de Londres, il faut aller voir celui des années 60 dans le film d'Antonioni à la Filmothèque du Quartier Latin.

Revoilà mes envies de jazz qui pointent leur nez.

la vue...

... de mon appartement.

La cour, le toit bleu en zinc de l'immeuble d'en face, un petit coin de ciel gris, les fenêtres éclairées de mes voisins d'en face, quelques brindilles dans mes jardinières... et l'automne qui rafraîchit chaque jour un peu plus la pièce.

Fat Cat night @ Flèche d'Or

Le retour des concerts par ici.

*Mazes*

*The Twilight Sad*

*We Were Promised Jetpacks*

Les chouchous de la soirée, trop de monde devant pour faire des photos correctes.
Je m'en tiens donc à cette image expérimentale... L'essentiel est là.

Berlin // adresses

Dernier billet sur Berlin, après ce sera définitivement septembre et tout ce qui va avec...

Déjà donné quelques adresses comme le Bonanza Coffee ou Bixels.
Adoré le Clärchens Ballhaus, adresse repérée chez Alex, avec leur magnifique jardin et surtout la salle de bal ancienne qui m'a bien donné envie de revenir un soir la prochaine fois.

Alex avait fait de superbes articles sur son week end à Berlin, avec de très belles photos, et surtout beaucoup d'adresses : From Berlin With Love, Hallo Berlin {from Friedrichshain to Kreuzberg}, Notes on Berlin {Prenzlauer Berg & Kreuberg}, Berlin Forever.

Je vous les conseille absolument si vous préparez une escapade là-bas!

Tout comme le blog Mostly Berlin, truffé de bonnes adresses!

Encore sur les conseils d'Alex, nous avons fait un petit tour au musée C/O Berlin, qui se consacre plus particulièrement à la photographie. J'ai eu un vrai coup de coeur pour le lieu, plus encore que pour les expos.

Un autre musée insolite, le Hamburger Bahnof, situé dans une ancienne gare.
Attention toutefois, expos TRES contemporaines. Allergiques à l'art conceptuel s'abstenir.

Berlin c'est fini pour l'instant, en attendant une ou quelques séries en noir et blanc si mes photos argentiques sont réussies...

Berlin // outside the city #2

Envie de faste et de nature? Direction le parc Sanssouci et ses nombreux châteaux, dont le célèbre Schloss Sans Souci, le palais d'été.

Sous l'orage c'est encore plus beau, la preuve ici avec plus d'images : Lost Person Area.

Pour y aller : prendre le train RE1 jusqu'à Park Sanssouci (Sud Ouest de Berlin). C'est ensuite à quelques minutes de marche.

La danse en 2011-2012

Une petite pause dans Berlin, avec un début de sélection de spectacles de danse pour cette nouvelle saison, non-exhaustive, in progress...
Si vous avez d'autres pistes je suis preneuse!

Opéra de Paris

- Orphée & Eurydice, Pina Bausch / du 04 au 16 février 2012 (places réservables à partir du 05 décembre 2011 sur internet)
- répétition publique et gratuite le 21 janvier 2012, sur réservation

- Roméo et Juliette, Sasha Waltz / du 07 au 20 mai 2012 (places réservables à partir du 06 février 2012 sur internet)
- répétition publique et gratuite le 14 avril 2012, sur réservation

Théâtre de Chaillot

- Russell Maliphant Company / du 31 janvier au 10 février 2012 (réservable dès maintenant)
"Maliphant, un des meneurs de cette vague chorégraphique anglaise, choisit Paris pour la première d’un ballet inspiré par les sculptures d’Auguste Rodin."

- Inanna, Carolyn Carlson / du 15 au 17 février 2012 (réservable dès maintenant)
"Avec ce spectacle inspiré par la figure d’Inanna, divinité de Mésopotamie, Carolyn Carlson signe une pièce engagée et poétique."
- performance de Carolyn Carlson sur la thématique "Encre et calligraphie" au Musée Guimet le 16 février 2012 (gratuit, sur réservation)

- Mirror and Music, Saburo Teshigawara + Karas / du 29 au 31 mars 2012 (réservable dès maintenant)
"Mirror and Music voit le retour du Japonais Saburo Teshigawara avec une pièce de groupe. Une danse à voir et à entendre qui va emmener le spectateur au-delà du réel."

- Le Sacre du Printemps, Jean-Claude Gallotta / du 6 au 11 avril 2012 (réservable dès maintenant)
"Triple hommage à Igor Stravinsky en forme de pirouette signé Jean-Claude Gallotta : un Sacre du printemps tout feu tout flamme, précédé de deux courtes pièces, Tumulte et Pour Igor."

- Lalala Gershwin, José Montalvo et Dominique Hervieu / du 2 au 9 mai 2012 (réservable dès maintenant)
"José Montalvo et Dominique Hervieu continuent à rendre hommage à George Gershwin avec cette version jeune public de Good Morning, Mr. Gershwin : un idéal de musique qui colle à leur danse imagée."

Le CND

- Island of no Memories, Kaori Ito / du 25 au 27 janvier 2012
"Reconnue à 18 ans comme la meilleure jeune danseuse et chorégraphe au Japon, Kaori Ito intègre alors le Purchase College (New York) où elle étudie les techniques de Martha Graham, Merce Cunningham, José Limón et Lester Horton. Dès 2002, elle chorégraphie et interprète ses propres pièces. De 2003 à 2009, elle danse pour Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj et Sidi Larbi Cherkaoui."

Centre Pompidou

- Violet, Meg Stuart / du 16 au 19 novembre 2011 (réservable dès maintenant)
"Figure majeure de la danse contemporaine, Meg Stuart développe dans Violet, sa dernière création pour cinq interprètes, une écriture chorégraphique fondée sur la gestuelle pure. Centrée sur l'énergie, les connections, les questions d'adaptation, de régénération, de destin, Violet est selon Meg Stuart l'une de ses pièces les plus abstraites. Nourrie du travail de Carsten Höller, auteur notamment d'une installation sur les champignons hallucinogènes, mais aussi de lectures sur le chamanisme ou encore sur l'alchimie et ses symboles, Meg Stuart appréhende cette pièce comme un parcours mental, un trip, une hallucination. Accompagnés par la musique live de Brendan Dougherty, ses danseurs y font l'expérience d'un voyage intense, physique et sans issue."

Théâtre de la Ville

- The Art of Not Looking Back / Uprising, Hofesh Shechter / du 14 au 29 février 2012 (billetterie le 24/01/12)
"La manière forte d’Hofesh Shechter, jeune chorégraphe et compositeur anglo-israélien, combine puissance plastique, danse survoltée et musique percussive avec un sens aigu de l’attaque du plateau. Pour son troisième passage au Théâtre de la Ville, il reprend Uprising (2006) (« insurrection », « soulèvement », en anglais), pièce pour sept hommes remontés à bloc. Le savoir-faire de Shechter s’y nervure d’imprévisibilité en jouant à fond l’effet « flash» et le montage rapide des séquences dansées. Au regard de ce volet masculin solidement balancé, The Art of Not Looking Back (2009), pour six femmes, s’annonce aussi violemment énergique. Très émotionnel aussi. Shechter y glisse des confidences autobiographiques sur sa mère et le vide que peut laisser l’absence maternelle chez un enfant. Un thème douloureux que les danseuses s’approprient avec témérité. Sophistiquée et contemporaine, tribale et viscérale, la patte Shechter risque encore de faire mal."

- 1980 - Ein Stück von Pina Bausch, Pina Bausch / du 20 avril au 04 mai 2012 (billetterie le 30/03/12)
"Une pelouse, une biche empaillée, un terrain de jeux pour danseurs sans entraves… Alors que le Tanztheater Wuppertal s’apprête, pour les Olympiades de Londres en 2012, à remonter dix pièces planétaires de Pina Bausch créées entre Viktor (1986) et «…como el musguito en la piedra, ay si, si, si… » (2009), c’est une autre reprise de choix qu’offre le Théâtre de la Ville avec 1980, Ein Stück von Pina Bausch, pièce charnière qui succéda au brutal décès de Rolf Borzik, le scénographe et compagnon de Pina. Congédiant radicalement tout souci plus ou moins narratif, la chorégraphe libère toute la potentialité d’un « théâtre de bribes » où les souvenirs de l’enfance, les rituels sociaux, le décalage entre l’authenticité des émotions et les conventions qui en polissent l’expression, composent l’extraordinaire cabaret kaléidoscopique des comportements humains. Mieux que quiconque, à l’époque de la création, Heiner Müller en avait perçu la portée : « Seule la nécessité grandissante de l’expérience authentique développe la faculté de regarder l’histoire dans le blanc des yeux, de dépasser la politique et peut-être d’inventer une nouvelle forme d’humanité »."

Berlin // autour de Mauerpark

Le dimanche matin, on peut faire un petit tour au Mauerpark Flea Market, à Prenzlauer Berg.
On y trouve de tout : fleurs, disques, fripes, vélos... On peut aussi juste y boire un verre.

Si c'est d'un café dont vous avez envie, vous pouvez pousser jusqu'au Bonanza Coffee à quelques minutes (Oderberger Straße 35).
Vous pourrez savourer votre shot de cafeine avec un délicieux croissant sur la terrasse nonchalante aménagée devant.

A quelques rues de là, sur Arkonaplatz, une autre petite brocante toute mimi. Une bonne alternative à la foule du Mauerpark.

Berlin // en allant vers le canal

L'équivalent de notre canal Saint Martin à Berlin, on le trouve à Kreuzberg.

Petits cafés, petites terrasses aménagées. On flâne.

Berlin // promenade à Mitte

Troisième fois à Berlin et je me suis rendue compte que je n'avais jamais encore battu le pavé de ce quartier archi central.
On pense beaucoup au Marais avec les petites boutiques et cafés branchés, et l'on parcourt ces petites rues un peu au hasard avec plaisir...

Une très bonne adresse pour manger, dans un joli décor quasi tout noir : Bixels.

Berlin // outside the city #1

Pour sortir un peu de la ville et profiter de ses grands espaces verts, direction Wannsee (via le S-Bahn ou le train).

Un bus nous mène ensuite en 10 mn à une promenade arborée le long du lac, nous voilà bien à l'ombre et à l'air alors qu'on annonce plus de 30°C dans la ville.
Nous croisons de nombreux vélos, quelques personnes se baignent ou se restaurent au bord de l'eau...

Et nous arrivons finalement à Pfaueninsel, L'île aux Paons, qui se visite moyennant 3€ pour emprunter le ferry.
Tranquilité, pas grand monde sur ce petit bout de terre au milieu de l'eau, dont on fait le tour en 2 heures à peine.

Une petite recommandation toutefois : prévoir des répulsifs anti-moustiques! Ces bestioles redoutables ont fait un festin de mes mollets...