Le Sud - Les merveilleux nuages

"J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages !"

Le Sud - Donde esta la playa?

14e

La suite de ma série "L'été sera argentique".

Une petite balade de la rue Daguerre jusqu'à la rue des Thermopyles. Mon nouveau quartier coup de coeur.

summer list

Déjà fin juillet, le moment de faire un point sur les petits plaisirs de l'été qu'il nous reste :

- profiter de Paris déserté pour aller voir toutes les expos : Tim Burton @ Cinémathèque, Chris Killip @ Le Bal, Richter @ Centre Pompidou, Eva Besnyö @ Jeu de Paume, Louis Soutter & Didier Vermeiren @ La Maison Rouge , Alice Springs @ MEP ...

- réviser ses classiques au Cinéma en Plein Air de la Villette

- aller faire le plein de musique à La Plage du Glazart : des concerts gratuits à Paris ! (Future Islands le 08/08, Lower Dens le 12/08, Bowerbirds le 14/08, Memory House le 20/08, DIIV le 23/08...)

- une semaine dans le Sud de la France pour faire de belles photos, de bonnes bouffes et beaucoup de farniente. Ca va être le moment de bronzer en douceur et préparer ma peau avant mes grandes vacances indonésiennes fin août!

- passer les week ends en banlieue au bord de la piscine (même idée).

cooking with friends & flou

Atelier makis/sushis dans le 15e.

Rien de plus simple finalement. On se fait une montagne de pas grand chose.

Du poisson bien frais, du riz vinaigré, de l'avocat, du concombre, des crevettes, quelques feuilles d'algues et du shiso (mmmm, un délice ces petites feuilles qui fleurent bon la prune).
Un "kit maki": des sets de table en paille auquels vous ne tenez pas trop, de bons couteaux.

On roule, et on tranche!

Les photos sont floues mais je les mets quand même. On m'avait bien prévenue que j'étais trop près de mon sujet, mais je n'en fais qu'à ma tête!

Rétrospective Cassavetes

S'il y a bien une façon de profiter de cet "été" à Paris, c'est à la rétrospective Cassavetes.

Six films à voir dans les petits cinémas de la rive gauche : Faces, Shadows, Meutre d'un Bookmaker Chinois, Opening Night, Gloria et Une femme sous influence.

Bon début en ce qui me concerne avec Gloria et Meutre d'un Bookmaker Chinois.

Il y avait longtemps que je n'avais pas autant aimé un film au cinéma (à part Holy Motors peut-être, c'est vrai).
Entre le New York des années 70 et un cabaret miteux de la côte Ouest, le cinéma américain dans son essence, brut et magnifique.

La chambre aux oiseaux

Assiette poétique, serveuse gentille comme tout, papier peint vintage et vinyls en vitrine.

Pour un brunch le samedi ou le dimanche matin.

La chambre aux oiseaux
48 rue Bichat
75010 Paris

Général Beuret

() à Angers

Il y a des moments où la ville, ça va bien!

On a envie de tout foutre en l'air, et de s'éloigner.

Fermer les yeux, ne rien entendre sinon le bruit de l'eau là-bas.
Ne rien sentir, sinon la caresse du soleil sur la joue, et le léger, si léger, mouvement de l'eau en bas.

Il y a tous les défauts de l'argentique dans ces photos (flou, mise au point, surexposition...), mais elles sont néanmoins la trace d'un bon moment passé entre amis.

Unhappy Hipsters

1/ Though she sometimes longed for the privacy of even a single wall, she could do little but trust her father’s literal take on open-plan living. - 2/ If he was going to insist on reading Schopenhauer aloud, she would insist on more Sonnenschein in her coffee. - 3/ The room was thick with tension; he’d had enough of the chair’s attitude. - 4/ Advanced degrees from Bard, Wesleyan, and Princeton respectively. Yet watching grass grow was often their best ‘together time’ option.

J'aime bien le concept de ce tumblr, qui m'a fait beaucoup rire au bureau (et rien que pour ça je dis merci) : des photos de beaux intérieurs ou de beaux jardins, avec un texte complètement décalé.

90's movies

Ces derniers temps j'ai un petit faible pour les films des années 90.

Sexe, Mensonges et Vidéo, palme d'or en 1989 que je n'avais jamais vue!
Une bonne petite claque... on ne voit plus assez Andie McDowell à mon goût, elle est sublime.

Un film bien cheesy avec Meg Ryan : Nuits Blanches à Seattle (1993).
J'ai un petit faible pour ces comédies romantiques américaines avec Meg Ryan (le meilleur étant Quand Harry Rencontre Sally).