Un petit billet pour tenter de lister ce que j'ai vu de beau à Reykjavik.

D'abord, j'ai eu la chance de trouver à la réception de notre hôtel ce petit guide très bien fait qui recense les lieux sympas de la capitale islandaise (boutiques, restos, cafés, clubs) : guide2reykjavik .

Comme nous n'avions qu'un seul après-midi pour arpenter la capitale, nous n'avons pas eu le temps de tout tester. Il y a vraiment un large choix de boutiques, cafés, restos pour une ville de 160000 habitants, la plupart concentrés dans et autour de la rue principale "Laugavegi".

Entre autre, un coup de coeur pour Kisan, le "Concept Store" tenu par un couple parisien de souche islandaise qui propose une sélection éclectique et personnelle : livres de photos, design, architecture / cds / lampes et meubles design / parfums / accessoires / vêtements (cf leur site). C'est très parisien dans l'esprit, mais Thórunn, la proprio, est charmante et très volubile sur son expatriation réussie et les joies de la vie à Reykjavik.

Plein de cafés/bar sympas : nous avons testé le Kaffitar (sorte de Starbucks islandais, leurs croissants & gateaux sont délicieux) et le Kaffibarinn (Damon Albarn serait un des proprios, ambiance de pub anglais, très bonne sélection musicale, magazines comme MOJO, DAZED... à disposition). Petit bémol pour le Café Paris (rien à voir avec celui d'Akureyri qui est charmant) : usine à touristes, déco moderne, "exploitateurs de femmes" décriés à Reykjavik!

On peut aussi très bien dîner dans ces bars : premier essai au Vegamot (énormes burgers et assiettes de sandwichs), et dernière soirée au Café Solon (un poisson du jour à tomber).

Nous avons aussi eu une impression très vivante de la ville grâce à deux coups de chance : notre première soirée tombait pendant un festival de rue très animé. Les rues étaient bondées, de la musique partout, et même un feu d'artifice grandiose sur le port. Notre dernière journée tombait pendant un festival de danse : moins de monde dans les rues, mais les spectacles avaient lieu dans de nombreux endroits. Malgré leur isolement, les islandais savent faire la fête et organiser leur vie culturelle.

Du coup on s'est promis d'y retourner un jour en hiver, pourquoi pas pour des fêtes de fin d'année. L'ambiance doit être magique avec les rues pleines de neige et la nuit omniprésente...

Un autre endroit magique à ne surtout pas rater : le vieux cimetière de Reykjavik. Amis photographes, prévoyez de nombreuses pellicules, j'ai bien crû que tout mon stoc allait y passer tellement l'endroit est photogénique! Les islandais plantent un arbre dans chaque tombe, c'est pourquoi l'endroit est tellement calme et romantique. Bientôt un aperçu quand j'aurais eu le courage de faire de beaux tirages noirs et blancs.